Gerhard RICHTER (né en 1932)

Lot 236
Aller au lot
40 000 - 60 000 €
Résultat : 95 000 €

Gerhard RICHTER (né en 1932)

Abstraktes Billd, 1979 Peinture sur toile. Signée et datée au dos. Porte le numéro d'archives 447 au dos. H_50 cm L_55 cm Provenance : - Galerie Durand-Dessert, Paris. - Collection privée.
Bibliographie : Gerhard Richter, Bilder paintings, 1962-1985, Catalogue raisonné par Dietmar Elger, reproduit sous le n°447 P. 221. DuMont Buchverlag, koln, 1986. absente.
Gerhard Richter a commencé en travaillant avec des artistes tels que Sigmar Polke ou Georg Baselitz, il fut le créateur du groupe "le Réalisme Capitalisme". On a pu le définir comme un descendant de Jackson Pollock, un adepte du Pop Art, un partisan de la figuration photographique, un compositeur de la réalité abstraite. Cet artiste tend à capter le réel au sein même de ses oeuvres ainsi son travail s'inspire et résulte de scènes du quotidien. Son travail peut être qualifié de multiformes dans lesquelles apparaissent : paysages, natures mortes, portraits ou scènes tirées de l'actualité, se mélangeant à des formes abstraites successivement gestuelles ou en aplat. La démarche de Gerhard Richter tend à reconsidérer les rapports entre la peinture et la photographie, entre la réalité et son image. Inspiré du Pop Art, il en retiendra l'outil photographique, et il utilisera la peinture comme médium de la photographie, ce qu'il nomme : La peinture sur la photo. Cette technique consiste à répartir la couleur sur le support, ainsi il brouille les limites du sujet, sans pour autant le renier. Au sein de cette oeuvre se dégage une forme abstraite, en effet la prouesse de la technique de l'artiste suscite le réalisme photographique fusionnant avec l'abstraction. Il réside dans cette oeuvre, une tension entre la réalité représentée et la réalité de la peinture, entre l'oeuvre et son sujet / support. Gerhard Richter, joue entre l'image, la réalité et l'image de la réalité. Cette réalité est suscitée par le biais de la création et laisse place à l'imagination, l'artiste fait apparaître indiciblement la relation de la chose à l'esprit, sans en perdre aucun des deux, mais sans jamais nous permettre d'y accéder totalement. Ainsi, Gerhard Richter crée un art du paradoxe où l'illusion rend à la fois un monde imaginaire et une réalité.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue