BALZAC, Honoré de

Lot 227
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
BALZAC, Honoré de

Scènes de la vie de province, premier volume. [Eugénie Grandet.]
Paris, Madame Charles Béchet, 1834.
In-8 (195 x 121 mm) de (5) ff., pp. [19]-384 pp., (1) f. de table; demi-maroquin citron à coins, dos à nerfs, non rogné, tête dorée (reliure postérieure).
Édition originale.
Un des quelques exemplaires imprimés sur papier jonquille.
L'ouvrage forme le premier volume des Scènes de la vie de province, et le tome V des Etudes de moeurs au XIXe siècle, dont les douze tomes ont paru entre 1834 et 1837.
Exemplaire exceptionnel à grandes marges.
Provenance: Loncle (cat. 1863, nº 59).- Jules Noilly, avec ex-libris (cat. 1886, n° 496).- Charles Hayoit (cat. II,2001, nº 161).
On a ajouté en frontispice le portrait de Balzac gravé par G. Lévy, sur Chine appliqué.
À la suite des cinq feuillets liminaires non numérotés, le texte démarre à la page 19. Cette erreur de l'imprimeur pourrait laisser croire que le livre est incomplet, ce qui n'est pas le cas.
Carteret I, p. 69: “Il a été tiré quelques exemplaires sur papier jonquille qui sont d'une très grande rareté.”
- Berès, Exposition Balzac, nº 275: “C'est un usurier de Saumur, Jean Nivelleau, qui inspira à Balzac le personnage du père Grandet. La tradition veut que Balzac ait écrit ce roman pour se venger d'avoir été éconduit par Nivelleau, dont il avait souhaité épouser la fille.”
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue