[LACLOS, Pierre Choderlos de]

Lot 50
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 15 038EUR
[LACLOS, Pierre Choderlos de]
Les Liaisons dangereuses, ou Lettres recueillies dans une
Société, & publiées pour l'instruction de quelques autres. Amsterdam, et Paris, Durand Neveu, 1782.
4 tomes en 2 volumes in-12 de 248 pp.; 242 pp.; 231 pp.; 258 pp., la dernière pour les errata non chiffrée: basane fauve marbrée, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin lavallière, coupes filetées or, tranches rouges (reliure de l' époque).
Véritable édition originale.
Pas moins de 16 éditions différentes parurent avec le millésime 1782, dont Max Brun a depuis longtemps établi l'ordre chronologique de parution. Cet exemplaire, de l'édition dite “A” par le bibliographe, est conforme à la minutieuse liste de critères établissant son antériorité.
Roman épistolaire “scandaleux” rédigé en garnison par un capitaine d'artillerie, Les Liaisons dangereuses connurent dès leur publication un succès égal à celui de La Nouvelle Héloïse vingt ans plus tôt.
“Bible du libertinage pour certains, le livre s'impose comme un des romans les plus abstraits et les plus intelligents. L'idéologue en Laclos est fasciné par les mécanismes de l'intelligence et de la volonté qu'il n'aperçoit jamais mieux à l'oeuvre que chez ces méchants parfaitement polis, fleurs vénéneuses de la société raffinée et décadente de l'Ancien Régime finissant. Aussi l'audace des Liaisons dangereuses ne consiste-t-elle ni dans la débauche facile au langage cru, ni dans la perversité au premier degré ou la jouissance de faire le mal propre à Sade, mais dans l'art de le dire ou plutôt de l'écrire pour un connaisseur admiratif et un peu vexé, placé en position de voyeur comme le lecteur. L'artilleur a combiné la balistique de ces lettres qui visent au coeur, l'artiste, agencé les entrecroisements d'une savante polyphonie [...]. Ce libertinage d'esprit trouve son antidote et sa défaite dans la tendresse déjà stendhalienne de la présidente, soeur de Julie d'Etange et de Marie-Soulange. Ce roman libertin est aussi un roma
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue