SCÈNE D'OFFRANDE ROYALE À AMON-RÊ. Stèle...

Lot 55
Aller au lot
8 000 - 10 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 15 456 €

SCÈNE D'OFFRANDE ROYALE À AMON-RÊ. Stèle...

SCÈNE D'OFFRANDE ROYALE À AMON-RÊ.
Stèle cintrée sculptée d'une scène représentant un roi vêtu du pagne triangulaire et coiffé du némès avec l'uræus frontal faisant l'offrande des vases nou au dieu Amon-Rê. Celui-ci est vêtu du pagne et du corselet, est coiffé du mortier sommé des hautes plumes, et tient le sceptre ouas et la croix ânkh.
À la base, une ligne hiéroglyphique: “Le dieu parfait [...] aimé d'Amon-Rê.”
Calcaire.
Lacunes visibles et diminution de l'épaisseur.
Égypte, Nouvel Empire - Troisième Période Intermédiaire.
H_92 cm L_57 cm
Collection de M. C., acquis dans les années 1960-1970
La période du Nouvel Empire en Égypte est marquée par l'influence grandissante des cultes religieux officiés dans les grandes villes du pays.
C'est particulièrement la ville de Thèbes qui, capitale jusqu'à la fin de la XVIIIe dynastie, acquiert à la fin du Nouvel Empire, une influence conséquente sur l'activité politique et économique du royaume. Devenu le centre du cérémonial au roi des dieux, Amon “le caché”, Thèbes est dirigé par le puissant culte du dieu. Réuni autour des figures du grand prêtre et de la divine adoratrice, ce corps ecclésiastique va aller jusqu'à assurer la régence de la Haute Égypte à la Troisième Période Intermédiaire, rivalisant avec l'autorité du Pharaon, alors basé dans le delta, à Pi-Ramsès, puis à Tanis.
Les scènes représentant le roi officiant devant Amon se multiplient dans le pays et participent à maintenir à la fois l'équilibre des pouvoirs mais également l'unité politique de l'Égypte.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue