PTAH-SOKAR-OSIRIS AU NOM DE ÂNKH-EF-EN-MOUT....

Lot 63
Aller au lot
5 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 6 440 €

PTAH-SOKAR-OSIRIS AU NOM DE ÂNKH-EF-EN-MOUT....

PTAH-SOKAR-OSIRIS AU NOM DE ÂNKH-EF-EN-MOUT.
Statuette représentant le dieu Ptah-Sokar-Osiris. Il est momiforme, paré d'un important collier ousekh aux attaches hiéracocéphales, coiffé de la perruque tripartite sommée de la couronne henou formée des cornes et des plumes d'autruche, en bas desquelles est plaqué le disque solaire doré. Les jambes sont gravées d'une colonne hiéroglyphique sinistroverse: “Que soit illuminé l'Osiris le Prêtreouâb de Mout, le Scribe du trésor du domaine d'Amon Ânkh-ef-en-Mout juste de voix.” (formule très rare). Il repose sur une base quadrangulaire peinte d'un décor en “façade de palais”.
Au revers une étiquette du XIXe siècle: “Deir el-Bahari, N° 4503. Statuette en bois peint du prophète royal, scribe des domaines royaux d'Ammon: Ankh fen Maut; acquis de M. Williams.”
Bois stuqué polychrome.
Quelques éclats, tenon lacunaire.
Égypte, Thèbes-ouest, XXVe-XXVIe dynasties.
H_71 cm
À la fin du Nouvel Empire, le trousseau funéraire se dote d'une statuette de bois, à l'image du dieu des morts, Osiris, souvent creusée d'une cavité destinée à contenir un papyrus funéraire ou magique.
Durant le VIIIe siècle avant notre ère, ces figures osiriennes sont progressivement remplacées par des effigies prenant l'aspect de Ptah-Sokar-Osiris, syncrétisme de trois dieux.
Sokaris, tout comme Ptah, est une divinité memphite, mais à caractère funéraire, comme Osiris. Ce dieu, essentiellement vénéré à Memphis, a des fonctions osiriennes et veille sur la nécropole.
Le Ptah-Sokar-Osiris présenté posède une inscription inusitée: gravure en creux, sens sinistroverse et formule unique se retrouvant seulement sur l'exemplaire du musée de Leyde (Inv. U5).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue