THOT IBIS. Statuette votive représentant...

Lot 92
Aller au lot
9 000 - 10 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 10 304 €

THOT IBIS. Statuette votive représentant...

THOT IBIS.
Statuette votive représentant le dieu Thot sous la forme de l'ibis, au repos, le plumage de la queue rendu par des incisions.
Bronze.
Égypte, Basse Époque.
L_14 cm
Ancienne collection particulière des années 1980.
Collection britannique,2002.
Le culte de Thot, représenté sous la forme d'un ibis ou celle d'un babouin, est attesté dès l'Ancien Empire; au Moyen Empire, il se généralise dans toute l'Égypte. Son principal temple était situé à Hermopolis Magna, dans le 15ème nome de Haute-Égypte. Là, il est démiurge et n'a été créé par aucun autre dieu. Son épouse est Néhémet-aouy. À la Basse Époque, on le considère comme le fils de Rê et de Neith. Dans la cosmogonie hermopolitaine, il a organisé la matière et créé l'univers, par le verbe créateur tombé de son bec. Il devient donc le dieu du langage et de l'intelligence, puis l'inventeur de l'écriture et dieu des scribes. Il édicte les règnes de la société humaine et celles du panthéon devenant ainsi “Taureau de Maât”.
Il est également maître du calcul, du temps, et des poids et mesures (l'unité de longueur, la coudée, d'environ 52 cm, serait basée sur la longueur d'un pas d'ibis). En guérissant l'oeil de Rê, il devient, à la Basse Époque, patron des médecins. En tant que dépositaire de la Maât, il intervient dans l'audelà, en introduisant les défunts auprès d'Osiris et des quarante-deux juges. Lors de la psychostasie, le résultat est noté par Thot, puis comme auteur du Livre des Respirations, il donne souffle de vie au trépassé. Il joue également un rôle important dans le mythe de la Lointaine.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue