ANNUNZIO, Gabriele d'

Lot 667
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 506EUR
ANNUNZIO, Gabriele d'
Le Martyre de saint Sébastien. Mystère composé en rythme français par Gabriele D'Annunzio et joué à Paris sur la scène du Châtelet le XXII mai MCMXI avec la musique de Claude Debussy.
Paris, Calmann-Lévy, 1911. In-12 (192 x 155 mm) de (4)-VIII-270-(2) pp.: maroquin aubergine, dos à nerfs, titre or; sur le premier plat: petit fleuron doré en forme de couronne de laurier avec la devise "Per Non Dormire"; sur le second plat: fleuron géométrique (un labyrinthe); bordure intérieure rehaussée de filets dorés, couverture conservée (le dos n'a pas été préservé), deux filets sur les coupes, non rogné, tête dorée (Kauffmann & Horclois).
Édition originale.
La première, heureuse incursion de Gabriele D'Annunzio dans la poésie française.
Le Martyre de saint Sébastien, pièce composée directement en français, frôla l'interdiction: l'archevêque de Paris considérait que ce "mystère" était d'inspiration profane et que la manière de traiter le sujet risquait d'être éloignée de l'orthodoxie. De plus, Sébastien était interprété par une femme, juive de surcroît: Ida Rubistein, commanditaire de l'oeuvre.
Exemplaire sur papier vergé de Hollande imprimé pour Ida Rubinstein, créatrice du rôle de saint Sébastien
Gabriele d'Annunzio l'a fait relier en maroquin aubergine à l'intention de la célèbre danseuse (1885-1960), collaboratrice des Ballets russes.
Le petit fer sur le plat supérieur reproduit la devise du "divin Gabriele", et le feuillet de justification comporte, au recto, une longue citation autographe signée extraite de Laus Vitae (Maia, v. 789-798).
Bords des plats un peu tachés, le dos est légèrement passé
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue