GENTILS VIC (BELGIQUE 1919-1997)

Lot 66
Aller au lot
1 200 - 1 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 129 EUR

GENTILS VIC (BELGIQUE 1919-1997)


Pendentif “Le Piano”, 1968
Or
Gravé Vic Gentils
Pièce unique
Poids: 101,83 g.
H_9 cm L_4,5 cm
Expositions:
- Gioielli di artisti belgi dal 1900 al 1973, Museo Poldi Pezzoli, 1973, Milan, Italie
- Art et bijoux belges, Palais Rihour, 1975, Lille, France
Bibliographie:
- Juweelkunst in België van gotiek tot heden, Gent Museum voor Sierkunst, 1986, p. 86 Gent, Belgie
- Bijoux belges contemporaions, Johan Valcke, Pierre Paul-Dupont, Editions Mardaga 1992, Liège, p. 40
- Le bijoux d'auteur Belge de 1945 à nos jours, Johan
Valcke, Vizo, 1997, p. 20
VIC GENTILS
Vic Gentils crée des triptyques, des «portraits» imaginaires, des exemplaires d'une humanité apparemment imaginaire.
Oscillant entre une philosophie douce-amère et l'humour caustique, révélant la profusion des moyens techniques, Vic Gentils ne cessa d'accroître le trésor de «la chambre du pharaon».
Héritier des vieux maîtres du fantastique et de l'expressionnisme illuminé de Frits Vanden Berghe, cet artiste descendant des grands rêveurs flamands, a prodigieusement enrichi l'héritage du Nord si violemment opposé à la tradition méditerranéenne.
«Paul Caso, Les fastes d'un monde baroque. A partir de 1963, Vic Gentils entame une production de bijoux dont la forme s'inspirait directement de son oeuvre monumentale. Parmi ces bijoux, il y eut par exemple des fragments de piano en or incrustés d'ivoire.»
Johan Valcke, Pierre-Paul Dupont, in Bijoux belges contemporains, Mardaga 1992
L'accompagnement de nos rebuts assemblés glorieusement»
Nelly Van den Abbeele «
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue