[LOUIS II de Bavière]

Lot 140
Aller au lot
Estimation :
600 - 800 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 400EUR
[LOUIS II de Bavière]
Deux pièces signées du policier Ch. Fontaine, 111 pp. in-folio (minutes paraphées avec corrections autographes) ; 31 août 1874 et 30 août 1875. Précieux et intéressants rapports du policier chargé d'accompagner (et de surveiller) Louis II de Bavière lors de ses visites incognito en France. Fontaine décrit l'apparence et les manières de Louis II : « ... La démarche du roi est toute particulière. En marchant, il frappe beaucoup du pied, jette la jambe droite de côté et fait un mouvement des hanches qui semblerait indiquer que chez lui le fonctionnement du bas du corps s'opère difficilement. Pendant tout son séjour à Paris, le roi de Bavière a porté la même toilette qu' à son arrivée... ». Vivant très retiré dans son palais, il se partage entre « ... les pratiques d'une dévotion peut être exagérée et l' étude de l' histoire... A 29 ans, grand et vigoureux, il est encore vierge... Il paraît avoir les femmes en horreur. L' histoire qu' il a le plus étudiée est celle du siècle de Louis XIV... ». Le roi de Bavière est venu en France pour étudier l'architecture de Versailles qu'il souhaite reproduite chez lui... L'agent raconte dans le détail la visite du château et de l'Assemblée nationale, les réactions du roi, son dîner, sa visite des grands monuments de Paris, puis, les jours suivants, ses achats d'oeuvres d'art, son retour à Versailles, sa visite de Fontainebleau, leurs efforts pour garder son incognito... Il rapporte aussi les questions inquiètes de l'entourage diplomatique du roi concernant « ... la situation des esprits à Reims, et si on n' était pas ?très-monté' contre les Allemands... ». En 1875, le policier cite les propos de l'attaché d'ambassade qui prépare la visite : « ... le Roi ne peut se résoudre à rendre visite au Maréchal de Mac-Mahon... uniquement parce qu' il est très timide... La misanthropie du roi Louis fait de jour en jour de nouveaux progrès. Il ne veut voir personne... ». Il raconte longuement la visite de Reims, précise le montant de ses gratifi
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue