SENANCOUR, Etienne Pivert de.

Lot 903
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 214EUR
SENANCOUR, Etienne Pivert de.
Obermann. Deuxième édition. Avec une préface de Sainte-Beuve. Paris, Librairie d'Abel Ledoux, 1833.
2 tomes en un volume grand in-8 [216 x 170 mm] de 2 ff., XVI pp., 408 pp.; (2) ff., 379 pp.: demi-chevrette prune à coins, dos à quatre faux nerfs richement orné or et à froid, roulette à froid sur les mors et fleurons à froid sur les coins, entièrement non rogné, premier plat de la couverture muette de papier rose conservé (reliure de l'époque).
Deuxième édition, en partie originale.
Édition originale de la préface de Sainte-Beuve.
Un des deux ou trois exemplaires tirés sur papier de Chine.
Un des bréviaires du romantisme.
L'édition originale de ce roman d'initiation par lettres, parue en 1804, était passée inaperçue.
Dans sa préface à cette deuxième édition, Sainte-Beuve relève pourtant les similitudes d'Obermann avec le René de Chateaubriand, tous deux parus sous le Consulat, dans la peinture du "mal du siècle".
L'édition fit date: elle marqua la redécouverte de Senancour par la génération romantique.
Sept ans plus tard (1840), George Sand préfaça l'ouvrage et Liszt lui consacra deux pièces des Années de pèlerinage. Balzac et Delacroix ne furent pas moins enthousiastes, le premier faisant déclarer à l'un des protagonistes d'Un grand homme de province à P aris, qu'Obermann est "un magnifique livre, le pianto de l'incrédulité."
Précieux exemplaire de l'auteur, avec ex-dono manuscrit de l'éditeur sur le premier plat de couverture:
Offert à monsieur Desenancour par Abel Ledoux.
Cette même année 1833, Abel Ledoux édita la troisième édition des Rêveries ainsi que la première édition d'Isabelle.
Superbe exemplaire relié à l'époque pour Senancour à toutes marges.
Piqûres.
Exemplaire de l'auteur sur papier de Chine
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue