FLAUBERT, Gustave.

Lot 906
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 70 770EUR
FLAUBERT, Gustave.
Madame Bovary. Moeurs de province. Paris, Michel Lévy Frères, 1857.
Fort in-12 [188 x 126 mm] de (2) ff., 490 pp., (1) f. blanc; maroquin rouge janséniste, dos à nerfs, coupes filetées or, doublures de maroquin rouge, tranches dorées sur témoins, couverture conservée, étui (Huser).
Édition originale
Un des exemplaires tirés sur papier vélin fort, seul tirage de luxe.
Les deux tomes n'en forment qu'un, à pagination continue. Les exemplaires du tirage courant sont divisés en deux petits volumes.
Précieux envoi autographe signé sur le faux-titre: à Mr de Lamartine offert par l'auteur son tout dévoué
Gve Flaubert
Si Lamartine fut une admiration de jeunesse, sa poésie finit par agacer l'écrivain dont la correspondance est émaillée de railleries sur le "lyrisme poitrinaire" de l'auteur des Méditations, jusqu'à ce jugement assassin confié à Louise Colet (26 avril 1853): "Il ne restera pas de Lamartine de quoi faire un demi-volume de pièces détachées. C'est un esprit eunuque, la couille lui manque, et il n'a jamais pissé que de l'eau claire."
Cependant, l'enthousiasme de Lamartine pour Madame Bovary devait surprendre Flaubert: "Je n'aurais jamais cru que le chantre d'Elvire se passionnât pour Homais", écrit-il le 25 janvier 1857 à son frère Achille. Non seulement le poète le congratula, mais il prit publiquement position en faveur du romancier poursuivi pour outrage aux bonnes moeurs. Ses propos et la lettre qu'il adressa servirent à maître Senard dans sa plaidoirie: "Mon client est allé chez Lamartine; et il a trouvé chez lui non pas seulement un homme qui l'a encouragé, mais un homme qui lui a dit: Vous m'avez donné la meilleure oeuvre que j'aie lue depuis vingt ans." (L'ironie de l'histoire fut que Lamartine, dans sa défense de la moralité de l'oeuvre, interpréta à tort le suicide de l'héroïne de Flaubert comme l'expiation de son adultère, alors que rien n'était plus éloigné des préoccupations de l'auteur.) C'est donc pour le remercier de
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue