BROUAUT (Jean).

Lot 9
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 528 EUR

BROUAUT (Jean).


Traité de l'eau de vie ou anatomie theorique et pratique du vin, divisé en trois livres.
Paris: Jacques de Senlecque, Jean Henault, 1646. — In-4, 229 x 184: (12 ff.), 12 pp., (4 ff.), 115, 56 pp., 2 planches. Vélin souple, dos lisse (reliure de l' époque).
Vicaire, 123. - Oberlé, Fastes, 1076.
Première édition, publiée de façon posthume par l'avocat au parlement Jean Balesdens et l'imprimeur, graveur et alchimiste Jacques de Senlecque.
Ce traité important, dédié à Marin Cureau de La Chambre, fut composé par le médecin spiritualiste et alchimiste Jean Brouault, mort dans les premières années du XVIIe siècle.
Il s'agit d'une étude détaillée de l'art distillatoire, non pas du point de vue scientifique mais hermétique. Au XIXe siècle on le considérait encore comme l'un des écrits alchimiques parmi les plus précieux.
L'ouvrage est divisé en 3 livres. Le premier concerne l'eau-de-vie, les deux suivants, consacrés respectivement au vin et aux liqueurs, appelées teintures, sont les conséquences pratiques à tirer du premier. Le troisième se termine par 3 chapitres sur la quintessence et la prolongation de la vie.
On trouve à la suite, à pagination séparée, un long et curieux chapitre de l'imprimeur-libraire
Jacques de Senlecque, sur l'explication de sa marque typographique, ou écusson harmonique, en faveur du vin ou de l'eau-de-vie.
L'édition est ornée d'une jolie et curieuse vignette hermétique sur le titre, gravée en taille-douce par Senlecque lui-même, montrant le moine légendaire Basile Valentin et le dieu lunaire égyptien
Hermès Trismégiste, entourés d'instruments, de symboles et de figures alchimiques. Elle est également illustrée de 12 figures gravées sur bois dans le texte, représentant des fourneaux et des vaisseaux à distiller, ainsi que de 2 planches gravées en taille-douce, la première montrant 7 médaillons alchimiques avec devises, la seconde reproduisant la marque typographique hermétique de Senlecque. Cette marque se trouve reproduite en petit format sur plusieurs feuillets.
Exemplaire en reliure de l'époque, provenant de la collection de Pierre-René de Brisay, comte de Denonville (1675-1749). Lieutenant d'infanterie en 1687, il fit toutes les guerres de Louis
XIV jusqu'en 1705. Colonel avec un régiment à son nom en 1695, il deviendra général brigadier en 1704. Il fut le fils de Jacques-René de Brisay (1637-1710), colonel et 11e gouverneur de la
Nouvelle-France de 1685 à 1689.
Plusieurs petits manques de vélin sur le second plat. Mouillures aux premiers feuillets. Feuillets K1 et K2 en partie déreliés.
Provenance: Pierre-René de Brisay, comte de Denonville, avec sa signature sur le titre. - G.
Chartener, avec son ex-libris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue