JUNIUS (Hadrianus)

Lot 36
Aller au lot
3 000 - 4 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 3 033 €

JUNIUS (Hadrianus)


Emblemata ad D. Arnoldum Cobelium. Ejusdem Ænigmatum libellus, ad D. Arnoldum
Rosenbergum.
Anvers: Christophe Plantin, 1565. — 2 parties en un volume petit in-8, 163 x 103: 149 pp., (1 f.): (8) ff. Maroquin vert sombre, triple fi let doré encadrant les plats, «Renouard» en lettres dorées en pied du premier plat, dos lisse orné, roulette dorée intérieure, doublures et doubles gardes de parchemin, tranches doré es, étui-boîte à dos à nerfs de maroquin rouge (reliure de la fi n du XVIIIe siècle, étui moderne).
Rahir, Bibliothèque de l'amateur, p. 476. - Chatelain, Livres d'emblèmes et de devises, 1993, no 24. - Landwehr, Emblem and Fable Books Printed in the Low Countries, 1988, n° 398. - Voet,
The Plantin Press, III, n° 1476. - Praz I, pp. 384
Édition originale, illustrée de 57 bois gravés à mi-page en premier tirage.
Élégant recueil d'emblèmes moraux et politiques exécuté sur les presses de Christophe Plantin.
Chaque page du texte comporte un cadre ornemental fi nement gravé sur bois.
Les emblèmes ont été gravés par Geerard van Kampen et Arnold Nicolai d'après les compositions du parisien Geoffroy Ballain et de Pieter d'Huys.
Très rare exemplaire de première émission.
Il renferme le premier état du cahier D dont la page 64, qui devait comporter le cinquantehuitième et dernier emblème, n'a pas été imprimée, ainsi qu'une erreur dans la légende de l'emblème 46. Plantin réimprima ce cahier et le remplaça dans la plupart des exemplaires.
Un des livres d'emblème les plus importants avec celui d'Alciat: il devait fi xer les canons du genre.
«Les Emblèmes de Junius [...] ont été réédités de nombreuses fois jusqu'à l'extrême fi n du
XVIe siè cle, tant dans leur version latine originale que dans leur traduction franç aise, due à
Jacques Guérin et publiée en 1567, et leur traduction fl amande, due à Antoine Gillis» (Jean-
Marc Chatelain).
Précieux et bel exemplaire de l'imprimeur-libraire et bibliophile Antoine-Augustin Renouard (1765-1853).
Comme tous les livres reliés pour cet amateur à la fi n du XVIIIe siècle, il porte son nom en lettres doré es en pied du plat supérieur: comme toujours, les doublures et doubles gardes sont en parchemin.
Provenance: Antoine-Augustin Renouard, avec son nom doré sur le premier plat (Catalogue de la bibliotheque d'un amateur, 1819, III, pp. 268-269). - Margaret Winkelman, avec son ex-libris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue