JAMES ENSOR (1860-1949)

Lot 1
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 475 EUR

JAMES ENSOR (1860-1949)

Triomphe romain, 1889
Eau forte sur papier hollande vergé.
Titrée et datée au crayon en bas à droite.
Signée et dédicacée en bas à gauche: «Pour mon ami Antoine Coulon, un tirage coulant de source d'un sujet toujours actuel et de bonne composition.
Hommage de l'auteur.»
II/II.
H_17,8 cm L_23,7 cm

Ensor revisite plusieurs thèmes dans ses gravures qu’il a déjà développés dans ses peintures. il amplifie ses recherches, et confère à la lumière une puissance unificatrice autant que spirituelle. A l'inspiration moderne de ses premiers sujets, s'ajoute un esprit mystique.
Il va mettre en évidence les aspects grotesques des choses, rehaussés de manière surréelle, et s'orienter vers une vision du monde radicale, sarcastique et insolente. Ses obsessions et ses peurs jouent un rôle manifeste dans les traits menaçants qu'il attribue aux objets, aux revenants, aux masques et aux personnages bibliques. Ses oeuvres sont un miroir sans pitié de la réalité ; sans aucun embellissement.

Provenance: Ancienne collection Geert Behaegel, Pitten.
Cachet à l'encre verte au dos.

Bibliographie: Auguste Taevernier, James Ensor, Editions Pandora, 1999, n° 78, p. 197.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue