ÉMILE GALLÉ (1846-1904)

Lot 24
Aller au lot
800 - 1 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 715 €

ÉMILE GALLÉ (1846-1904)

4 L.A.S., Nancy 1891-1901, à Paul Souriau; 6 pages in-8, une à ses nom et chiffre, une à en-tête Alliance provinciale des industries d'art. École de Nancy (2 lettres un peu effrangées ou mouillées).
Belle correspondance artistique.
25 août 1891. Lettre ornée d'une fleur (nigelle) séchée, remerciant de l'envoi de pots en terre: «Si je travaillais pour les humbles, - et pour cela, en cet âge industriel, il faut une installation superbe, - j'aimerais à refaire pour eux, à mon plaisir, ces profils, et cette anse qui les unit, en balançant l'inégal fardeau. J'aimerais à y graver dans l'argile crue, tout simplement une pensée des blés, la notation d'une ronde du pays. Et puis je suivrais en imagination mon ouvrage jusqu'au but rustique, La Maison du berger, peut-être, où le portera, soit à l'heure du Roi des étés, la ménagère elle-même, soit, après l'école, la fillette joufflue au bonnet piqué»... 5 décembre 1891, au sujet d'une circulaire que le bureau [de l'École de Nancy] se propose d'adjoindre à ses statuts: il voudrait «une forme plus concise à notre instance, à nos revendications»... [Vers 1891]. Il lui remet la Grammaire des arts décoratifs de Charles Blanc, «où vous trouverez des objections fort spécieuses [...]
Ch. Blanc reconnaît çà et là que la nature est l'origine des arts du décor, mais cela à titre de constatation rétrospective, sans en tirer un enseignement à l'art de son temps de revenir à cette source, qu'il a cru épuisée»... 3 juillet 1901. Le don de L'Imagination de l'artiste, le remplit de joie et de gratitude: «cet ouvrage doit être oeuvre de sincérité, d'ingénieuse et subtile enquête. Je m'en promets régal et profit. Mais le témoignage, trop flatteur certes, que vous avez eu la bonté de me rendre sur les premières pages de ce volume précieux, est de nature à me toucher profondément»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue