[Charles BAUDELAIRE & Victor LECOU]. Contrat... - Lot 16 - Pierre Bergé & Associés

Lot 16
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 650EUR
[Charles BAUDELAIRE & Victor LECOU]. Contrat... - Lot 16 - Pierre Bergé & Associés
[Charles BAUDELAIRE & Victor LECOU]. Contrat d'édition pour la traduction des Histoires extraordinaires d'Edgar Poe. Paris, 17 novembre 1852. Contrat manuscrit signé “Ch. Baudelaire” et “V. Lecou”, 2 pages in-4, 2 timbres, un humide et un à froid: dans une chemise à en-tête de la Revue de Paris. Premier contrat d'édition pour une traduction d'Edgar Poe par Baudelaire: l'édition projetée n'a jamais vu le jour. Monsieur Baudelaire vend et cède à Mr Lecou le droit d' imprimer à quinze cents exemplaires et passes doubles dans le format in-18 anglais un volume intitulé Histoires extraordinaires et traduit de l'Américain d'Edgar Allan Poé [sic]. Cet ouvrage formera un volume de dix feuilles ou 360 pages. La présente vente est faite moyennant la somme de trois cents francs qui seront payés à Mr Baudelaire le dix janvier prochain contre la remise du manuscrit. Mr Baudelaire s' interdit de céder le volume dont il s'agit tant qu' il restera à Monsieur Lecou plus de cent exemplaires en magasin. L' édition étant épuisée Monsieur Lecou aura le droit d'en imprimer une seconde au même prix et mêmes conditions. [...] Editeur, en 1852, des Illuminés de Gérard de Nerval, Victor Lecou était à l'affût des nouveautés. Il était également l'éditeur de la Revue de Paris dans laquelle Baudelaire publia sa première grande étude sur Poe. Lorsque Baudelaire “publie, dans L'Illustration du 11 décembre 1852, Les Souvenirs de M. Auguste Bedloe, une note annonce que ce morceau est «extrait d'un livre qui doit paraître le mois prochain » chez Lecou sous le titre d'Histoires extraordinaires. Et Lecou annonce ce volume comme étant sous presse dans ses catalogues de mars et de mai 1853. [...] Mais Baudelaire prit du retard et traita finalement avec Michel Lévy en août 1855” (Claude Pichois). Contrat annulé donc, comme le montre les traits barrant l'ensemble, et la mention en marge: “Ce traité est annulé.” La note autographe signée de Baudelaire de sept lignes en pied est soigneusement caviardée. On
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue