Charles BAUDELAIRE. Les Fleurs du mal. Paris,... - Lot 19 - Pierre Bergé & Associés

Lot 19
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 24 011EUR
Charles BAUDELAIRE. Les Fleurs du mal. Paris,... - Lot 19 - Pierre Bergé & Associés
Charles BAUDELAIRE. Les Fleurs du mal. Paris, Poulet-Malassis et de Broise, 1857. In-12, maroquin brun, dos à nerfs, grand cuir incisé en deux parties inséré dans le premier plat, double filet doré en encadrement intérieur, doublures et gardes de soie brune, tranches dorées sur témoins, couverture conservée (Marius Michel). Édition originale. Imprimée sur vélin d'Angoulême, elle a été tirée à 1 300 exemplaires - sans omettre la vingtaine d'exemplaires sur vergé de Hollande. Exemplaire de première émission, avec la faute “Feurs” au titre courant des pages 31 et 108, la faute “captieux” pour “capiteux” page 201 et l'erreur de numérotation de la page 45. Exemplaire non rogné, relié en maroquin orné d'un grand cuir incisé en deux parties par Marius Michel. Entre les deux parties du cuir incisé, le relieur a inscrit en lettres à froid: Quand vous irez sous l' herbe et les floraisons grasses Moisir parmi les ossements La reliure a figuré dans l'Exposition universelle de 1900 (avec étiquette). Elle a été exécutée pour Henri Beraldi. Dos légèrement passé. Les couvertures ont été doublées On a relié en tête une importante lettre autographe signée adressée par Baudelaire à son avocat en vue de préparer sa défense dans la “vilaine affaire” - c'est-à-dire le procès des Fleurs du Mal. “Dimanche 16 août 1857. Cher Monsieur, en attendant que je puisse vous voir, demain à 2 heures, comme nous en sommes convenus, je m'occupe de vous ardemment, et je crois pouvoir que je pourrai vous donner demain tout ce que vous m'avez demandé. Je vous prie instamment de ne pas oublier mon interrogatoire, et de lire d'un bout à l'autre les deux articles nouveaux que je vous transmets: L'un dans la Chronique de Paris L'autre dans le Présent Edouard Goepp est un pseudonyme. Je vous dirai le nom de l'auteur. Veuillez agréer les sentiments d'une cordiale amitié, et croyez que je suis bien touché de l'attention que vous accordez à ma vilaine affaire.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue