Joris-Karl HUYSMANS. L'Art moderne. Paris,... - Lot 23 - Pierre Bergé & Associés

Lot 23
Aller au lot
Estimation :
5000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 10 742EUR
Joris-Karl HUYSMANS. L'Art moderne. Paris,... - Lot 23 - Pierre Bergé & Associés
Joris-Karl HUYSMANS. L'Art moderne. Paris, G. Charpentier, 1883. In-12: demi-maroquin noir à la Bradel avec coins, dos lisse, non rogné, tête dorée, couverture et dos conservés (Creuzevault). Édition originale. Un des 5 premiers exemplaires sur Japon (nº 5), seul tirage de luxe avec 5 Hollande. Recueil d'articles parus pour la plupart dans la presse à l'occasion des Salons et des expositions des Indépendants; ils ont été remaniés et certains sont inédits. Éloge des impressionnistes, que l'on appelait aussi les Indépendants, et d'artistes avec lesquels Huysmans entretenait des relations étroites. Il rejette les gloires officielles pour défendre Degas, Forain, Renoir, Gustave Moreau ou Odilon Redon: ce dernier dira que c'est Huysmans qui le fit connaître. Félix Fénéon voyait en lui “l'inventeur de l'impressionnisme”. En 1893, Roger Marx vanta “le double don de la divination et de l'expression, qui fait des écrits esthétiques de J.K. Huysmans des pages définitives et de leur auteur en ce temps, non point un juge parmi les juges, mais une personnalité unique: le critique de l'art moderne.” On a relié en tête une remarquable page autographe de Huysmans consacrée à la sculpture. Manuscrit de premier jet, dont seules quelques idées ont été utilisées dans l'ouvrage, mais pas le paragraphe consacré à Rodin qui sera repris, très modifié, dans la chronique de La Revue indépendante (juin 1887) consacrée à l'exposition internationale de la rue de Sèze dans le cadre du Salon de 1887. “Oui, je sais bien, la sculpture est le grand art français ! ”, entame-t-il, pour mieux démolir les “maçons” et “la trop copieuse troupe des sculpteurs, les gens qui refont l' éternelle femme nue, couchée et debout, glacée dans son plâtre et dans son marbre.” Huysmans déplore la création contemporaine dans laquelle il ne voit “nulle tentative - ou alors si indigente, si mesquine !” “A chercher partout pour découvrir depuis les apéritives vulgarités de Carpeaux, une oeuvre qui v
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue