Arthur CRAVAN. Maintenant. Revue. Paris,... - Lot 46 - Pierre Bergé & Associés

Lot 46
Aller au lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 32 858EUR
Arthur CRAVAN. Maintenant. Revue. Paris,... - Lot 46 - Pierre Bergé & Associés
Arthur CRAVAN. Maintenant. Revue. Paris, du n°1 (1ère année avril 1912) au n°5 et dernier (4ème année mars-avril 1915). 6 fascicules en un volume in-12: demi-maroquin rouge à coins, dos à quatre nerfs, tête dorée. Collection complète: elle comprend notamment les deux éditions successives du numéro 4 (la seconde étant augmentée). “Poète et boxeur”, neveu d'Oscar Wilde, provocateur, fantasque, mystificateur, Arthur Cravan (1887-1918) fut l'unique rédacteur de Maintenant. Son oeuvre se résume pour l'essentiel aux cinq numéros de sa revue “qu'il vendait dans une voiture des quatre saisons. [...] Il y publia quatre poèmes d'une facture d'abord classique puis nettement cubiste, témoignant d'une recherche formelle accomplie dans le «prosopoème ». Omniprésent, l'oncle Wilde fournit la matière de trois longs articles, où se mêlent humour et fascination, décrochant au passage une cinglante satire contre Gide. Mais le morceau d'anthologie demeure sans conteste la critique sulfureuse du trentième Salon des indépendants parue dans le numéro quatre, dont le sarcasme grossier parodiant Apollinaire lui valut une condamnation et fit sa célébrité” (Carine Picaud). L'entreprise du boxeur-poète, écrit André Breton, “semble avoir présenté une vertu décongestionnante de premier ordre. Il est impossible de ne pas y voir les signes avant-coureurs de Dada.” Précieux envoi autographe signé sur le numéro 5: Réellement avec plaisir à M. Felix Fénéon. Arthur Cravan L'exemplaire a ensuite appartenu à Paul Éluard qui le fi t relier avec plusieurs documents importants. Une lettre autographe datée de Paris, le 11 juillet 1913 (1 p. in-12) à propos d'un article sur sa revue Maintenant paru dans le journal algérois L'Aktibar. Il remercie son correspondant de le lui avoir transmis, regrettant que l'écho n'ait pas été publié en langue arabe. Puis deux lettres autographes signées adressées à Félix Fénéon de Barcelone les 9 mars et 27 septembre 1916. Dans la première
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue