L'Annonciation, groupe de retable en chêne...

Lot 48
Aller au lot
4 000 - 6 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 060 EUR

L'Annonciation, groupe de retable en chêne...

L'Annonciation, groupe de retable en chêne sculpté en fort relief avec infimes traces de polychromie et de dorure. A gauche, l'archange est agenouillé, tenant dans sa main droite le bâton de messager (aujourd'hui disparu); sa chevelure est ceinte d'un bandeau laissant échapper à l'arrière un amas de mèches bouclées tombant dans le cou; à droite, devant un prie-Dieu orné d'arcatures et recouvert d'une étoffe, Marie est également agenouillée, les mains jointes; visage ovale avec les yeux aux extrémités tombantes, le nez droit et le petit menton rond; longues mèches de la chevelure descendant dans son dos; elle est revêtue d'un manteau et d'une robe simple à l'encolure soulignée d'un bourrelet aigu; les drapés des manteaux de l'ange et de la Vierge se cassent en formant une accumulation de plis creux et anguleux. Au registre supérieur, au-dessus d'une balustrade recouverte d'un drap, six anges, quatre dont on voit les bustes, deux seulement les têtes, adoptent des attitudes variées, l'un les mains jointes dans une attitude d'adoration; chevelures mi-longues aux mèches ondulées se terminant pour la plupart par des boucles en escargot.
Pays-Bas septentrionaux, Utrecht, attribuée à Adrien van Wesel (Utrecht ?, vers 1417- † vers 1490), vers 1470/80 (infimes accidents notamment aux ailes des anges, trou de fixation au centre)
Hauteur: 41,5 cm - Largeur: 30,7 cm - Profondeur: 9,5 cm
On reconnaît dans ce groupe à la composition rigoureuse, le style bien personnel d'Adriaen van Wesel, appelé le Maître des anges musiciens ou le Maître de la Mort de la Vierge avant son identification par Swillens en 1948. Ces deux groupes sont conservés au Rijksmuseum d'Amsterdam (inv. N.M.11647 et 11859, fig.a et b), seul musée à pouvoir présenter une petite dizaine de sculptures attribuées à cet artiste. Plusieurs caractères attribuables à Wesel ou à son école se retrouvent ici dans cette Annonciation: composition étagée de la scène, drapés des vêtements formant sur le sol des amas aux plis accidentés et profonds, précisions dans les traits des visages notamment les yeux aux fines paupières, chevelure aux mèches distinctes les unes des autres marquées d'ondulations ou se terminant en boucles enroulées, simplicité des vêtements dont seul le col est souligné d'un liseré, figure de l'ange muni de grandes ailes déployées aux plumes dessinées, Vierge avec de très longs cheveux et un visage ovale aux traits menus. Les seules comparaisons avec les deux groupes cités précédemment (fig.a et b) ainsi qu'avec la Vierge de la Nativité (Rijskmuseum, inv. N.M. 11713, fig.c), ou celle d'une Annonciation (Bruges, Gruuthuse Museum, fig.d) sont ainsi assez parlantes.
Ouvrage consulté: Exposition Amsterdam 1980, Adriaen van Wesel: een Utrechtsebeeldhouweruit de latemiddeleeuwen, Rijksmuseum, cat. W. Halsema-Kubes, G. Lemmens et G. de Werd.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue