Théophile GAUTIER.

Lot 27
Aller au lot
Estimation :
1500 - 2000 EUR
Théophile GAUTIER.
Poésies. Paris, Charles Mary, Rignoux, 1830.
In-12: maroquin rouge, dos à nerfs orné, triple filet doré avec fleurons dans les angles encadrant les plats, armes dorées au centre, coupes filetées or, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (Hardy).
Édition originale: elle a été tirée à petit nombre, à compte d'auteur.
Premier livre du "poète impeccable": 42 pièces écrites de 1826 à 1830.
Publié aux frais du père de Théophile Gautier, le recueil passa à peu près inaperçu; d'autant plus qu'il parut lors des journées troublées de juillet 1830. On sait qu'une grande partie des exemplaires invendus servit à composer la première partie d'Albertus, après ablation du fauxtitre et du titre.
C'est en 1829 que Gautier quitta le collège Charlemagne, fréquentant l'atelier du peintre Riou, avant d'entrer dans l'arène littéraire en pleine effervescence romantique. La bataille d'Hernani (février 1830) et l'influence de Victor Hugo furent déterminantes pour l'orienter vers les cénacles de la nouvelle école.
Envoi autographe signé sur le faux-titre: a madame Waldor
Une main différente a noté, de part et d'autre de l'envoi: "de la part de l'auteur", "Théophile
Gautier".
Romancière, poète et dramaturge, Mélanie Waldor (1796-1871) tenait un salon littéraire fréquenté par Victor Hugo, Gérard de Nerval, Alfred de Musset. Elle eut une liaison fameuse avec Alexandre Dumas que ce dernier transposa dans Antony, drame joué en 1831.
Très bel exemplaire relié par Hardy pour la duchesse de Camastra, avec ses armes dorées sur les plats.
(Catalogue de la bibliothèque de Camastra, 1936, nº 113.- Spoelberch de Lovenjoul, Histoire des oeuvres de Théophile Gautier, I, 1887, pp. 1-7.- Clouzot, Guide du bibliophile, 1996, p. 125: "Très rare.")
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue