Estienne, Henri

Lot 301
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 539EUR
Estienne, Henri
L'Introduction au traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes, ou Traité préparatif à l'Apologie pour Hérodote. L'argument est pris de l'Apologie pour Hérodote, composé en latin par Henri Estienne, et est ici continué par lui-même. [Genève, Henri Estienne], novembre 1566. In-8
(155 x 95 mm) de 16 ff.n.ch., 572 pp. Veau havane, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du début du XVIIIème siècle).
Renouard, 126:7 ; Schreiber, 161 (second tirage) ; manque à Adams.
Édition originale, premier tirage. Rarissime exemplaire du tirage non censuré dont les bibliographes ont répertorié seulement 2 exemplaires.
Ce chef-d'oeuvre de la littérature satyrique fut censuré, après son impression, par le conseil de Genève. Henri Estienne dut réimprimer 56 pages de son livre. Quelques exemplaires avaient cependant déjà été expédiés à Lyon et quelques-uns y furent vendus avant d'être retirés de la vente.
Pour cette édition Renouard explique bien les différences que l'on peut rencontrer : «On annonce trois éditions sous cette même date, savoir l'originale de 572 pages, en petits caractères, avec l'olivier d'Estienne sur le titre; une réimpression, mêmes caractères, mais sans l'olivier, et une troisième, en lettres plus grosses, avec l'Olivier, et ayant 680 pages; ces deux dernières avec divers changements et entre autre, ne conservant plus, au chapitre 21, un long passage de l'édition originale, auquel est substitué un autre récit».
Ici, le passage non censuré de la page 280 (chapitre 21) se lit ainsi : «mais oserais-je bien parler de l'infâme tribut qu'on voulait faire payer aux prestres pour estre dispensez d'en tenir, et le nommer par son nom, le couillage». Ce couillage a été remplacé dans l'édition officielle par «qui a aussi esté nommé par un nom de mesme».
Cet exemplaire a dû échapper de justesse à la censure dont témoignent les 3 premiers feuillets du texte principal. Ces feuillets (pp. 1 à 6) ont été déchirés par le censeur mais qui les a laissés quand même à leur place dans le corps de l'ouvrage ; un amateur les a fait restaurer plus tard probablement au moment de la reliure.
En dehors de cette différence importante les bibliographes Isidore
Lisieux et Ristelhuber ont relevé soigneusement tous les changements apportés à cette édition et ils indiquent : «A peine quelques exemplaires intacts avaient-ils pu échapper à la rigoureuse suppression qui en fut faite; et ils demeurèrent si longtemps cachés ou inconnus, que sur les treize éditions ou contrefaçons publiées après la première dans les quarante années qui la suivirent, aucune ne reproduit le texte censuré».
“Ostensibly written as a defence of the veracity of the ancient
Greek historian Herodotus, the book is actually a violent attack on
Roman Catholicism, as well as a satire of 16th-century society. By comparing the amazing stories told by the ‘Father of History' with no less amazing contemporary events, Estienne shows that there exists no valid reason to question the truthfulness of the ancient
Greek historian. Among Estienne's sources for his tales, stories and satirical fables are Boccaccio, Froissart, Commines, Sleidanus, Erasmus, and others. The Apologie pour Herodote (as the book is traditionally known) is one of the first books in which is found criticism of Rabelais' work... Just before publication of the Apologie pour Herodote, the Geneva Council ordered Estienne to alter certain passages which were found objectionable.
The required changes were immediately effected, by means of cancels, in all copies in stock, as well as in those copies which could be recalled from Lyon, where an initial shipment had been made; however, it was too late to retrieve a handful of these copies, which had already been sold. The result is that two issues of the first edition are known, both dated November 1566 on the title-page, and both with 573 numbered pages; but the second issue contains 28 cancels (i.e. 56 pages) with alterations of the original, or suppressed, version. As it is to be expected, copies of the first, suppressed issue are of the greatest rarity: a century ago Liseux's extensive research located only two such copies... We may here single out the key passage on p. 280 (lines 1-4) which, in the uncensored version of the suppressed issue reads...” (Schreiber).
Exemplaire du rarissime premier tirage mais dans lequel le relieur a omis d'insérer le feuillet conjoint A3/A6 (pp. 373/74-379/80).
Provenance : Pierre-Jean Grosley (1718-1785), célèbre avocat de Mauvelain. Grand voyageur, il visita successivement l'Italie, l'Angleterre, la Hollande et la Suisse. Il collabora notamment aux volumes IV et XIV de l'Encyclopédie (ex-dono sur la page de titre daté 1741 et courte note bibliographique sur la garde) - Bibliothèque du château des Ormes (ex-libris).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue