PEYTEL (Sébastien-Benoît)

Lot 371
Aller au lot
1 500 - 1 800 EUR
Résultat : 1 500 EUR

PEYTEL (Sébastien-Benoît)

Pièce autographe signée et 2 lettres autographes signées "Peytel", 1838 et 1839; 5 pages in4 et 3 pages in8 à son chiffre, 2 adresses dont une biffée. Important dossier sur l'affaire Peytel. Lyon 2 mars 1838. Bail de sous-location d'un appartement situé rue des Célestins à Lyon pour une durée de seize mois, suivi de l'état des objets que Peytel vend à son locataire A. Janson qui en a dressé la liste. Belley 12 mars 1838, au directeur du Journal des Notaires et des Avocats à Paris. En instance d'être nommé notaire à Belley, il se plaint d'un autre notaire de cette ville qui a débauché son premier clerc et demande quelle procédure il peut lancer contre lui. Il ajoute en post-scriptum qu'il joint une lettre à remettre à M. de Lamartine à la Chambre des Députés Belley 9 janvier 1839, à un correspondant de Lyon. Après son arrestation...."Je suis à l'apogée de mes malheurs (...) Oh ! Monsieur ! Quelle horrible position ! Marié le 7 mai 1838, épouse brillante de santé et de beauté, cérémonie magnifique de simplicité. C'est aux pieds de la Vierge que Félicie dit ses sermens et la Vierge entendit les paroles d'une vierge. (...) Lamartine conduisoit Félicie à l'autel. Le ciel avoit béni notre union, j'allois bientôt être père. Le premier novembre, j'ai cessé d'être époux, j'ai perdu l'espoir d'être père. Oh ! Monsieur, c'étoit affreux ! Dieu étoit avec moi, car il m'a donné une force surnaturelle. J'ai agi comme un homme de coeur et d'âme, je n'ai pas fait comme un homme de loi. Aujourd'hui, monsieur, les hommes de loi me poursuivent, je suis en prison". Son avocat Margerand lui communiquera les lettres qui lui expliqueront toutes les infamies dont il est accusé. Dans ces grandes douleurs, il est réconforté par le dévouement de ses amis et de ses parents, mais le souvenir de sa pauvre mère l'accable. "Priez un peu pour moi, priez pour ma mère, pour Félicie ma femme. Dieu aime les prières des justes et il abrégera ces tems d'épreuves"... On joint les dossiers des cinq magistrats de la Cour d'assises de Bourg ayant pris part au procès de Peytel. Ancienne collection du bâtonnier Pierre-Antoine PERROD (4-5 juillet 2001, n° 31).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue