[RAISSON]. Le Sténographe parisien. Affaire...

Lot 384
Aller au lot
200 - 300 €
Résultat : 300 €

[RAISSON]. Le Sténographe parisien. Affaire...

[RAISSON]. Le Sténographe parisien. Affaire Castaing. Accusation d'empoisonnement. Recueil des pièces de la procédure, des débats et des plaidoiries. (...) Paris, novembre 1823. In-8, demi-veau brun, dos à nerfs orné, pièce de titre de veau noir, tranches marbrées (Bibolet). Édition originale. Elle est ornée de 3 portraits lithographiés. Jeune médecin originaire d'Alençon, Edme-Samuel Castaing (1796-1823) fut accusé du meurtre par empoisonnement à l'aide de morphine de ses amis les frères Hippolyte et Auguste Ballet, ainsi que de la destruction du testament du premier qui lésait le second. Hippolyte mourut en octobre 1822, Auguste en juin 1823. Castaing aurait assassiné ses deux enfants d'un notaire pour leur héritage. Arrêté et reconnu coupable, il fut guillotiné le 4 décembre 1823. Il est considéré comme le premier assassin à la morphine. L'affaire fit grand bruit à l'époque au point d'être utilisée par Balzac dans Splendeurs et misères d'une courtisane. Exemplaire de Talleyrand avec cachet de la Bibliothèque de Valençay. Reliure usagée.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue