Albert Marquet (1875-1947)

Lot 2
Aller au lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 30 912EUR
Albert Marquet (1875-1947)

Brume à Laperlier, Alger, 1924
Huile sur panneau.
Signée en bas à gauche.
H_32,5 cm L_41 cm
Provenance:
- ancienne collection Georges Renand
- collection privée
Bibliographie: Catalogue Raisonné, Albert Marquet, volume I, reproduit sous le numéro 1-109 page 143.Alger apporta à Albert Marquet le bonheur, personnel comme artistique.
C'est en 1920 que le peintre pose pour la première fois le pied sur le sol algérien. Il connaît déjà bien le Maghreb, qu'il apprécie tout particulièrement depuis son voyage avec Matisse à Tanger, en 1908.
Mais l'Algérie sera l'objet de son grand amour.
En 1920, donc, affaiblit par une mauvaise grippe, Albert Marquet décide d'aller se reposer au soleil de l'Afrique du Nord ; il choisit un pays encore inconnu, l'Algérie.
Installé à la pension Venot, dans le centre d'Alger, Albert Marquet commence à peindre la ville, fréquente les jeunes artistes de la villa
Abdellatif. Au coup de foudre artistique s'ajoute celui, plus personnel, avec Marcelle Martinet, une jeune pied-noire rencontrée à la faveur d'une liste de contacts fournie par des amis. Écrivain de profession, cette
Algéroise de naissance sert de guide et d'interprète au peintre, qui découvre un pays et une ville auxquels il restera profondément attaché.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue