CAMBON (Pierre-Joseph) conventionnel (Hérault) et financier

Lot 71
Aller au lot
400 - 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 837 EUR

CAMBON (Pierre-Joseph) conventionnel (Hérault) et financier

Lettre autographe signée "Cambon fils aîné", cosignée par 4 membres du Comité de Salut public. 6 juillet an II [1793] "après 1 heure du matin", aux Citoyens de la Section de Beau Repaire". 1 page in-4.
Important document relatif à la marche des troupes fédéralistes sur Paris.
"Daprès les avis que le Comité de Salut public a reçus hier matin & quil a communiqué au Maire de Paris, sur les mouvements du departement de l'Eure, il a été arreté que la ville de Paris seroit invitée deffectuer de suite le depart des 1800 hommes qui avoient été demandés. Ce depart doit etre prompt, mais il ne paroit pas exiger qu'on batte la generale, nous ignorons si la Commune de Paris a reçu des avis plus allarmants"...
Ont cosigné les autres membres du Comité de Salut public chargés de la correspondance: Jean-François-Bertrand Delmas (1751-1798, Haute-Garonne), Louis-Bernard Guyton-Morveau (1737- 1816, Côte d'Or), Marie-Jean Hérault de Séchelles (1759-1794, Seine-et-Oise) et Dominique-Vincent
Ramel (1760-1829, Aude).
[Le 13 juillet, à la bataille de Vernon, les Fédéralistes furent mis en déroute.] Ancienne collection
Patrice Hennessy.
On joint:
- CONVENTION NATIONALE. Pièce signée par 4 conventionnels. Paris 21 ventôse II [11 mars 1794]. 1 page in-fol. en partie impr., vignette et en-tête de la Convention Nationale, cachet sous papier (quelques petites réparations).
Ordre de laisser passer librement le citoyen Marie-Denis Pellissier (1765-1829), député des Bouchesdu-Rhône, qui se rend dans son département pour y rétablir sa santé, en vertu d'un congé accordé par la Convention. [Pendant ce congé, Pellissier eut maille à partir avec le fameux Jourdan Coupe-Tête, dont l'insolence lui valut d'être arrêté puis guillotiné.]
Le document est signé par Philippe Rühl, président de la Convention (1737-1795, Bas-Rhin), l'inspecteur Michel Cordier (1749-1824, Seine-et-Marne), et les secrétaires François-Siméon Bezard (1760-1849, Oise) et Jean-Lambert Tallien (1767-1820, Seine-et-Oise). Il a été visé à Nevers et Auxerre
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue