EXCEPTIONNEL BUREAU PLAT en vernis européen...

Lot 192
Aller au lot
80 000 - 100 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 282 450 EUR

EXCEPTIONNEL BUREAU PLAT en vernis européen...

EXCEPTIONNEL BUREAU PLAT en vernis européen à fond bleu. Il ouvre à trois tiroirs, les façades sont chantournées, inscrites dans une ceinture mouvementée et en retrait au centre. Il repose sur des pieds cambrés. Décor de laque européenne en vernis Martin, façon de la Chine à fond bleu. Dessus gainé dans un encadrement. Ornementation de bronzes ciselés et argentés: chutes rocailles ajourées, joncs, sabots d'acanthe en chausson, entrées de serrure, agrafes et lingotière soulignée de quatre écoinçons.
Estampillé de Mathieu CRIAERD(Maître le 29 juillet 1738) et poinçon de jurande des menuisiers ébénistes: JME; sous la traverse arrière à droite.
Epoque Louis XV. Le dessous présente des traces d'enduit à la colle de peau et un collage de papier peint, collé sur toute la surface.
Réserve d’usage sur le laque.
Quatre marques se trouvent sous le fond:
- Deux numéros d'inventaire: 9474*5d et 9602? d, non identifiés à ce jour.
- Un cachet rectangulaire: Vincent et Cie, London.
H_74 cm L_148 cm P_72 cm
Bibliographies:
- Le Mobilier du Musée du Louvre, par Daniel Alcouffe, Anne Dion-Tenenbaum et Amaury Lefébure, tome 1.
- Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, F. de Salverte.
- Les Ebénistes du XVIIIe siècle, P. Kjelberg.
- Le Meuble Français en laque au XVIIIe siècle, T. Wolvesperges.
Ce bureau présente plusieurs intérêts historiques pour la connaissance des arts décoratifs français:
- Les meubles en laque bleue d'époque du XVIIIe correspondent à un période très courte dans le siècle et les meubles à notre connaissance sont très peu nombreux.
- Les meubles ornés de bronzes argentés sont rarissimes.
- Ce bureau plat orné de bronzes argentés est à rapprocher de la commode et de l'encoignure conservées au Musée du Louvre, également estampillées de l'ébéniste M. CRIAERD; livrées le 30 octobre 1742 par Thomas-Joachim HEBERT, pour la chambre de Madame de Mailly au château de CHOISY.
- L'explication des numéros d'inventaire devrait nous révéler la genèse de la commande.
La comparaison de la commode conservée au Musée du Louvre avec ce bureau nous livre les points communs suivants:
- La qualité d'exécution des chantournements des bords de façades des tiroirs, est particulièrement soignée sur ces deux meubles.
- Nous retrouvons des bronzes argentés en forme de fleurs identiques.
- Enfin le dessin des chutes du bureau est dans le même esprit que les chutes de la commode conservée au Louvre.
- Ce bureau plat ferait-il partie de l'ensemble déjà conservé au Musée du Louvre?
Les commentaires ci-dessus nous laissent imaginer que l'ébéniste M. CRIAERD, l'auteur de ce bureau, ait répondu à une commande du marchand-mercier Thomas-Joachim HEBERT.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue