[COCTEAU, Jean & RADIGUET, Raymond]

Lot 700
Aller au lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 17 419EUR
[COCTEAU, Jean & RADIGUET, Raymond]
Le Coq. [À partir du n° 3:] Le Coq parisien. Revue. Gérant: Pierre Boyer. Paris, Imp. François
Bernouard, 1920. 6 fascicules sous forme de placards pliés aux formats in-folio et in-4
(270 x 146 mm, 295 x 140 mm, 382 x 173 mm et 360 x 146 mm); conservé sous étui-chemise moderne de percaline rouge.
Célèbre revue poétique et musicale publiée par Jean Cocteau et Raymond Radiguet.
En mars 1920, face aux surenchères du dadaïsme, Cocteau et Radiguet décident de lancer
Le Coq. Erik Satie, Georges Auric, Darius Milhaud, Blaise Cendrars, Max Jacob, Lucien Daudet et Paul Morand participent à cette entreprise "française" et "parisienne" de rappel à l'ordre qui va durer moins de huit mois. Un tout premier numéro 1, daté du 1er avril 1920, est composé sous l'égide de la SAM ou Société d'admiration mutuelle (qui réunit artistes et écrivains autour de Cocteau et du groupe des Six). L'article de tête est signé Georges Auric. Ce sera un faux-départ: Cocteau n'est pas satisfait et écarte le premier numéro sur épreuves. Suivent un deuxième essai de numéro 1 (avril 1920), puis un troisième, définitif (mai 1920).
Plus radical que Cocteau, qui n'ose pas encore tourner complètement la page Dada - Le Coq imite en effet le style typographique et polémique de 391 -, Radiguet donne à la revue quelquesuns de ses articles les plus incisifs, notamment "Depuis 1789 on me force à penser. J'en ai mal à la tête", dont une première version paraît dans le premier numéro 1 du 1er avril 1920 sur un fond tricolore et avec un titre différent, narguant à la fois le cubisme et Dada.
Collection "plus que complète" de cette publication exubérante et raffinée.
Elle comporte en effet, outre les quatre numéros qui constituent généralement la série, le premier numéro 1 refusé par Cocteau et, surtout, le rarissime deuxième numéro 1 dont le titre en première page ("Quel chapeau porterons-nous en Mai ?") est orné d'un gigantesque point d'interrogation. Le texte de Radiguet y apparaît s
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue