JOYCE, JAMES

Lot 731
Aller au lot
Estimation :
5000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 7 770EUR
JOYCE, JAMES
Pomes Penyeach. Paris, Shakespeare and Company, 1927. In-16 (118 x 90 mm) de (24) pp.: cartonnage recouvert de papier vert pomme, plats imprimés (reliure de l'éditeur); conservé sous étuichemise moderne avec dos de maroquin noir, titre au palladium.
Édition originale.
Plaquette rassemblant treize pommes-poèmes - l'ambiguité phonétique est entretenue par le substantif anglais pomes - le treizième étant un bonus ("treize à la douzaine").
Ces courtes pièces de "un penny chacune", charmantes, minimalistes et très musicales (on pense aux miniatures de Webern) furent composées à Dublin, Trieste, Zurich et Paris entre 1904 et 1924, puis rassemblées par Sylvia Beach qui les a revêtues d'un délicieux (et fragile) cartonnage de papier vert en harmonie avec la métaphore pomologique du recueil.
Envoi de l'auteur à la plume au feuillet de faux-titre:
To
E.R.C.
J.J.
Paris
Xmas '28
Le dédicataire est l'essayiste et philologue allemand Ernst Robert Curtius (1886-1956), un proche d'Eliot dont il traduisit et préfaça The Waste land, et l'un des premiers intellectuels européens qui aient perçu l'importance de l'oeuvre de Joyce (son James Joyce und sein Ulysses est paru à Zurich en 1929). En septembre 1936, au retour du Danemark, Joyce se rendra à Bonn pour rencontrer Curtius, espérant obtenir pour son Work in Progress - qui deviendra Finnegans
Wake - le même soutien que l'écrivain allemand avait apporté à Ulysses.
Cartonnage passé, comme toujours; le dos, usé, a été restauré.
Voir aussi le n° 711.
Slocum & Cahoon, A Bibliography of James Joyce, 1953, A24
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue