VIAU, Théophile de

Lot 820
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 13 159EUR
VIAU, Théophile de
Les Oeuvres de Théophile... Paris, Iouxte la copie imprimée à Roüen, chez Jean de la Mare, 1627.
3 parties en un volume in-8 (165 x 105 mm) de (16)-336, 285-(1) et 69-(1) pp.: vélin souple, titre à l'encre au dos, traces d'attaches (reliure de l'époque).
Précieuse édition collective.
Elle aussi recherchée que celle de Rouen imprimée la même année (cf. Saba, n° 49).
Les trois parties des oeuvres de Théophile ont d'abord fait l'objet d'éditions séparées publiées en 1621, 1623 et 1625. La première édition des trois parties réunies, publiée à Paris chez Billaine en 1626, n'a pas été retrouvée (cf. Saba, p. 31) et on ne connaît que cinq exemplaires (dont deux incomplets) de celle portant l'adresse de Billaine et Quesnel, imprimée la même année.
La première édition collective à pagination continue ne verra le jour qu'en 1629.
Le volume s'ouvre par les oeuvres en vers et en prose publiées avant le procès de Théophile, dont le Traité de l'immortalité de l'âme. La deuxième partie, qui présente deux sections munies de titres particuliers à la date de 1628 et une pagination continue, contient la tragédie de Pyrame et Thisbé ainsi que d'autres pièces, en prose et en vers, "mises en lumière pendant sa prison, iusques à présent.
Avec quelques autres oeuvres à lui envoyées par ses amis". La troisième partie, enfin, dépourvue de titre particulier, renferme l'Apologie de Théophile au Roy.
Débauché, athée, hédoniste, Théophile de Viau (1590-1626) demeure l'une des plus attachantes figures de la poésie baroque. Arrêté le 19 août 1623 pour sa participation supposée au Parnasse satyrique (on lui attribuait notamment le sonnet "sodomite" inaugural), il fut condamné au bûcher en 1625, peine commuée en bannissement perpétuel. Brisé par ces deux années d'emprisonnement, il mourut quelques mois plus tard, à l'âge de 36 ans.
"De Villon à Jean Genet, de Sade à Rimbaud, une lignée de réprouvés ont fait de l'écriture l'instrument de leur refus. Théophile de Vi
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue