ATTRIBUÉ À ANTOINE VESTIER (AVALLON 1740 - PARIS DÉCEMBRE 1824)

Lot 3
Aller au lot
Estimation :
5000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 18 032EUR
ATTRIBUÉ À ANTOINE VESTIER (AVALLON 1740 - PARIS DÉCEMBRE 1824)
Portrait de Théroigne de Mericourt
Pastel.
H_69,5 cm L_47 cm

D'origine liégeoise, Théroigne de Méricourt (1762 - 1817) est une grande figure de républicaine ardente. Elle rédige des centaines d'articles, multiplie les propositions de lois, devient l'amie de Marat, de Vergniaud, de Sieyès, de Saint-Just.... Soupçonnée de vouloir assassiner Marie Antoinette, elle s'exile, puis est enlevée par des émigrés et est emprisonnée dans une forteresse en Autriche. Libérée en 1791, elle rentre à Paris; elle reçoit une couronne civique en 1792 pour son combat sur l'égalité des droits.
Cependant, la presse royaliste se déchaine contre elle, l'accuse d'avoir massacré un journaliste lors des journées d'août 1792. Sa vie est déformée de son vivant par de nombreux libelles pornographiques. Considérée comme proche des Girondins, elle est attaquée par des femmes du parti
Jacobin qui la fouettent en public. Arrêtée en 1794, elle est libérée pour démence mais ses frères la font interner.
Antoine Vestier réalisa deux autres portraits d'elle: une huile sur toile de même composition que notre dessin est conservée au musée Carnavalet (comme attribuée à Vestier) et une miniature sur ivoire signée, passée en vente à Albi.
«L'amazone de la Liberté» inspira de nombreux peintres, sculpteurs et écrivains, comme Charles Baudelaire, qui la surnomma «Amante du carnage».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue