Rare coffret rectangulaire avec couvercle...

Lot 1
Aller au lot
8 000 - 10 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 39 000 EUR

Rare coffret rectangulaire avec couvercle...

Rare coffret rectangulaire avec couvercle à quatre pentes reposant sur des pieds en forme de pattes griffues, âme en bois recouverte de feuilles d'argent repoussé et en partie doré. Il est orné des symboles des Evangélistes placés dans les boucles de rinceaux se terminant par des palmettes, l'aigle de saint Jean et le taureau de saint Luc en façade, l'ange de saint Mathieu et le lion de saint Marc au dos; les côtés sont à décor d'une grande rosace à huit pétales inscrite dans un cartouche circulaire cantonné de palmettes; le couvercle a conservé un décor de fleurons dans des entrelacs de rinceaux sur trois de ses pentes, en façade et sur les pignons; bords des panneaux limités par des frises de perles; pourtour du couvercle souligné d'une bande de chevrons; dessous avec plaque à décor géométrique; la crête conserve les deux anneaux de fixation de la poignée, fermeture avec petit moraillon mobile aux bords découpés.
Espagne, X/XIe siècle.
H_13 cm L_16,2 cm P_8,9 cm
(quelques accidents et manques notamment la plaque arrière du couvercle, deux pieds refaits anciennement en fer)
Les témoignages d'orfèvrerie de la fin du Haut Moyen Age sont peu nombreux et rares sont les comparaisons que l'on peut établir entre ce coffret et des objets conservés dans les musées ou trésors d'églises. Le travail de métal précieux repoussé se rencontre cependant sur différents objets liturgiques comme des coffrets, des plats de reliure ou des autels portatifs. Ici, les palmettes des rinceaux héritées du monde islamique sont des motifs décoratifs récurrents que l'on retrouve en Espagne mozarabe. Le coffret en argent repoussé et doré qu'Alphonse III a donné au début du Xe siècle à l'évêque d'Astorga, conservé dans le trésor de la cathédrale, en donne l'exemple le plus fameux (fig.a). Sensiblement de la même époque, un autre coffret tout aussi connu, celui dit aux agates, Caja de las
Agatas, qui constitue une des pièces des plus précieuses de la Camara Santa d'Oviedo, présente quant à lui des bandes de chevrons rappelant celles figurant sur ce coffret aux symboles des Evangélistes (fig.b)
Ouvrage consulté: Exposition New York 1993, The Art of medieval Spain a.d.500 - 1200, The Metropolitan Museum of Art, cat.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue