[IMPOTS REVOLUTIONNAIRES]

Lot 45
Go to lot
Estimation :
500 - 600 EUR
Result without fees
Result : 300EUR
[IMPOTS REVOLUTIONNAIRES]
Intéressante réunion de six plaquettes sur le sujet. La Révolution supprima en quasi-totalité les impôts indirects qui fournissaient le plus gros des revenus sous l'Ancien Régime. Les anciens impôts directs furent également supprimés et remplacés par la contribution foncière, la contribution mobilière et la patente, créés dans les derniers mois de 1790 et au début de 1791. Dès les premiers mois de la Constituante une contribution patriotique sous forme d'emprunt forcé avait été votée pour parer à la détresse financière de l'Etat. - MAHY de CORMERE (baron Guillaume-François). Mémoire sur les finances et sur le crédit, pour servir de suite aux Recherches et Considérations nouvelles sur les Finances. Paris, l'Auteur, Moutard, Desenne, 1789. In-8 de (32), 176 pp., demi-basane marbrée moderne, non rogné (Laurenchet). Spécialiste des questions financières, ancien collaborateur de Necker, le baron Mahy de Cormeré adresse ici à l'Assemblée Nationale le plan d'un nouveau système, notamment fiscal, suivi par 25 projets de décrets. Bien complet de l' « Adresse à l'Assemblée Nationale ou précis des élémens du plan général », partie introductive qui manque parfois. Restaurations marginales au faux-titre et au titre INED, 3007 ; Kress, B.1655 ; Goldsmiths, 13928 ; Martin et Walter, i, 8288. - ALLARDE (Pierre-Gilbert Leroy, baron d'). Motion sur un nouveau régime de finances. Versailles, Baudouin, s. d. (1789), cartonnage moderne. In-8 de 42 pp., (1f), 16 pp., 2 tableaux. Important projet de rénovation de la fiscalité proposé par le baron d'Allarde, l'un des meilleurs experts financiers de la Constituante. Il demande que soit formé sans délai un comité des impositions chargé de «déterminer promptement le mode d'impositions qui doit remplacer les perceptions du régime arbitraire et fiscal ». Le texte de la motion est suivi de pièces justificatives et accompagné de deux grands tableaux dépliants tirés sur papier bleuté donnant l'un l'Etat positif des revenus publics, l'autre l'Etat
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue