HOMÈRE.

Lot 841
Aller au lot
60 000 - 80 000 €
Result with fees
Result : 141 540 €

HOMÈRE.

Les dix premiers livres de l'Iliade d'Homere, prince des poetes: traduictz en vers francois, par M. Hugues Salel, de la chambre du Roy, & Abbé de S. Cheron. Paris, [Jean Loys pour] Vincent
Sertenas, 1545.
In-folio [293 x 192 mm] de 350 pp., (1) f.: maroquin vert, dos lisse et plats entièrement recouverts d'un décor d'entrelacs de filets dorés avec décor central rehaussé de cire blanche, coupes décorées, tranches dorées (reliure de l'époque).
Édition originale de la traduction de l'Iliade en décasyllabes, réalisée à la demande du roi François 1er.
On la doit au poète Hugues Salel (1504-1533), son valet de chambre. Le monarque avait une prédilection pour Homère. En témoigne la décoration de la grande galerie de Fontainebleau, peinte à fresque d'après les compositions du Primatice. À la mort du roi, Salel ne poursuivit pas la traduction et se retira dans son abbaye de Saint-Chéron, près de Chartres. La traduction intégrale de l'Iliade en 1577 revint à son disciple Amadis Jamyn.
"Un des plus beaux livres parisiens de la Renaissance".
Robert Brun en souligne l'élégance typographique due à Jean Loys, imprimeur originaire de Flandre.
L'impression en caractères romains est rehaussée de grandes lettrines gravées sur bois à fond criblé.
L'illustration n'est pas en reste.
Suite de 11 grandes figures gravées sur bois.
Les compositions ont été finement gravées au trait. Sur le titre, une fontaine surmontée de la statue d'Homère, à laquelle des humanistes viennent s'abreuver; et dix figures en tête de chaque chant, contenues dans de larges encadrements aux armes de France et de Salel.
Magnifique reliure en maroquin, ornée d'un grand décor à entrelacs exécuté par Gomar Estienne.
Le décor couvrant dos et plats, rehaussé de peinture blanche dans la partie centrale, est issu de l'atelier du relieur du Roi. Gomar Estienne a exercé de 1547 à 1555, tant à Paris qu'à Fontainebleau où il dirigea la production des reliures royales de la bibliothèque de Henri II. À côté de sa charge officielle, il répondit aux sollicitations des grands amateurs contemporains tels Jean Grolier, Thomas Mahieu et Marc Fugger. (Dictionnaire encyclopédique du Livre II, pp. 131-132; notice rédigée par Fabienne Le Bars.
- Reliures royales de la Renaissance, BnF, 1999, nos. 80-84).
L'exemplaire réglé et à grandes marges a figuré en 1890 au catalogue Morgand (nº 18797: "Superbe reliure du XVIe siècle d'un dessin riche et élégant avec compartiments dorés et en mosaïque couvrant entièrement le dos et les plats. Conservation parfaite.")
Ex-libris Édouard Rahir (cat. V, 1937, n° 1407).
Habiles restaurations à la reliure.
Rahir, Bibliothèque de l'amateur, p. 462.- Mortimer-Harvard, French 16th Century Books II, n° 293.- Davies-Fairfax Murray, Early French
Books I, n° 250: "One of the handsomest books printed at Paris."- Brun, Le livre français illustré de la Renaissance, 1969, p. 223 et planche XIV.
"One of the handsomest books printed at Paris"
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue