TRITHÈME, Johann.

Lot 849
Aller au lot
50 000 - 60 000 €
Result with fees
Result : 61 924 €

TRITHÈME, Johann.

Polygraphie, et universelle escriture cabalistique de M. I. Trithemius abbé, traduicte par Gabriel de Collange, natif de Tours en Auvergne. Paris, [Benoît Prevost pour] Jacques Kerver, 1561.
3 parties à pagination continue en un volume in-4 [252 x 184 mm] de (18) ff., 300 ff.: veau havane, dos à nerfs orné de caissons de filets dorés, plats recouverts d'un décor d'entrelacs de cire noire sertis de filets dorés avec fleurons dorés; inscriptions en lettres dorées, sur le premier plat dans la réserve en pied: "IO. GROLIERII ET AMICORUM" et, sur le second, dans la réserve centrale: "PORTIO MEA DOMINE SIT IN TERRA VIVENTIUM", coupes décorées, tranches dorées (reliure de l'époque).
Édition originale de la traduction française par Gabriel de Collanges (1524-1572).
Bel in-quarto partiellement imprimé en rouge et noir par Benoît Prevost pour le compte du libraire
Jacques Kerver. Parmi les pièces liminaires, on relève une longue ode de Scévole de Sainte-Marthe de quatre pages.
L'illustration comprend un portrait gravé sur bois du traducteur, répété, et 13 planches à parties mobiles (volvelles).
En outre, bel encadrement de titre, répété, gravé sur bois.
Le portrait représente Gabriel de Collanges à l'âge de trente-sept ans, à mi-corps et le compas à la main.
Les planches sont composées d'un cercle mobile décoré de masques et têtes d'animaux, et de quatre écoinçons ornés de figures allégoriques et d'amour, "le tout assez élégamment gravé" (Robert Brun).
Fameux traité de cryptographie.
Au texte de l'abbé Trithème (1462-1516), bénédictin et cabaliste allemand, le traducteur a ajouté, outre une préface en latin intitulée "De Cabala", un chapitre important pour expliquer la démarche de l'auteur: Clavicule [petite clé], et interpretation sur le contenu ès cinq livres de P olygraphie, & universelle escriture Cabalistique. Il a ainsi joint les alphabets et tables des écritures cabalistiques, ouvrant la voie au futur Traicté des chiffres ou secrètes manières d'escrire de Blaise de Vigenère (1586).
La traduction est dédiée au roi Charles IX dont Collanges fut un des valets de chambre.
Exemplaire de Jean Grolier, en reliure décorée du temps, avec sa célèbre devise en lettres dorées sur le premier plat: "Io Grolierii et amicorum."
Reliure exécutée dans un atelier anonyme désigné par convention sous le nom de "Dernier relieur de Grolier". En effet, Jean Grolier (1489-1565) le sollicita pour une vingtaine de reliures commandées à la fin de sa vie. (Austin, The Library of Jean Grolier, 1971, n° 512.)
L'exemplaire a été décrit pour la première fois par Le Roux de Lincy dans ses Recherches sur Jean Grolier (1866, nº 313). Le bibliographe, qui avait retrouvé le volume dans la collection du marquis de Grollier conservée au château du Plessier-de-Roye dans l'Oise, notait qu'il s'agit d'un des deux seuls livres en français connus ayant appartenu à Grolier. Il ajoutait: "Cette reliure, très élégante, mériterait une habile réparation." La suite devait, hélas, rendre la nécessité de restauration plus impérieuse encore. En effet, selon M. Dominique Courvoisier qui a eu le volume en main dans les années 1980, les propriétaires de l'ouvrage lui ont confié que le volume avait été placé avec un autre (sans doute le De geographia de Glareanus, 1533, décrit par Le Roux de Lincy) dans une boîte en fer et enterré pendant la guerre de 1914-1918 afin d'échapper à d'éventuels pillages des troupes allemandes.
De fait, la demeure fut en partie détruite par des bombardements en 1917 avant d'être le théâtre de combats acharnés en 1918.
Le précieux volume avait ainsi été sauvé, non sans avoir souffert de l'humidité car la boîte en fer n'était pas étanche; d'où son état de conservation. La reliure a été depuis entièrement restaurée: dos, mors, coupes et angles refaits. Gardes renouvelées.
En tête, on a conservé une longue note manuscrite du début du XIXe siècle signée "De Cuyrde" donnant un historique de la bibliothèque de Jean Grolier.
Provenance: Jean Grolier, avec sa devise sur le premier plat.- Marquis de Grollier au château du Plessierde-Roye dans l'Oise (Le Roux de Lincy, 1866, nº 313).- J.R. Ritman, avec ex-libris de la Bibliotheca philosophica hermetica.- Vente Sotheby's, Londres, novembre 2011, nº 42.
Mortimer-Harvard, French 16th century Books, nº 528.- Brun, Le livre français illustré de la Renaissance, p. 305.- Dorbon, Bibliotheca esoterica, nº 4957.- Caillet, Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes, nº 10850: "Édition princeps, de beaucoup la meilleure et la plus recherchée."
Un des deux livres en français reliés pour
Jean Grolier
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue