DESPORTES, Philippe.

Lot 856
Aller au lot
8 000 - 12 000 €
Result with fees
Result : 27 803 €

DESPORTES, Philippe.

Les Premieres OEuvres. Reveues, corrigees & augmentees outre les precedentes impressions.
Paris, Mamert Patisson, au logis de Robert Estienne, 1583.
In-12 [142 x 79 mm] de (6), 336 ff., (12) ff.: vélin souple à rabats, dos lisse décoré d'une alternance de semis de fleurettes et de palettes dorés, plats ornés d'une plaque centrale dorée à motifs de rinceaux sur fond azuré, d'un semis de fleurettes et d'écoinçons dorés sur fond azuré, triple filet or d'encadrement, tranches dorées, lacets (reliure de l'époque).
Édition en grande partie originale: elle est augmentée d'un tiers.
Poète favori du roi Henri III, Philippe Desportes (1546-1606) est l'homme d'un seul livre:
Les Premières OEuvres, qui virent le jour en 1573 et dont les rééditions quarante ans durant témoignent du succès.
"L'édition parisienne de 1583, dix-huitième impression depuis la première donnée dix ans plus tôt, est, en dehors de l'édition originale elle-même, la plus importante des oeuvres de Desportes" (Nicolas
Ducimetière). Partagée entre Le Mangnier et Mamert Patisson, elle comprend les Amours de Diane, Amours d'Hippolyte, Elegies, Imitations de l'Arioste, Meslanges contenans les divers Amours, Bergeries et Masquarades, Epitaphes, Prières et OEuvres chrestiennes ainsi que les Dernieres amours chantant Héliette de Vivonne, sous les traits de Cléonice.
Pièces liminaires d'Antoine de Baïf, Vauquelin de La Fresnaye, Robert Estienne...
D'un ton assez osé, le lyrisme de Desportes suscita l'enthousiasme des lecteurs du temps et fit de Desportes le rival de Ronsard et le poète préféré du dernier des Valois.
Exemplaire ravissant, à grandes marges, conservé dans sa première reliure en vélin doré.
La luxueuse reliure témoigne de la faveur dont jouissait alors l'auteur, singulièrement cette édition dont Nicolas Ducimetière a repéré "environ une douzaine d'exemplaires [...] reliés en maroquin à semis ou en vélin doré, entre la date de publication et le début du XVIIe siècle".
Deux lacets détachés.
Inscription manuscrite ancienne sur le feuillet de garde: "Desportes est le Tibulle des francois [...]."
Provenance:
Guichard, signature sur le feuillet de garde datée de 1610; E.P. Tors de Chessimont, avec ex-libris armorié: directeur général des poudres et salpêtres de France, il fut victime, en octobre 1788, de l'explosion causée par un essai de Lavoisier sur la poudre à canon. Il fallut plusieurs vacations, en mai 1789, pour disperser son importante bibliothèque; Hippolyte Destailleur, avec ex-libris (1891, n° 1066); Henri Beraldi, avec ex-libris (1934, n° 12, avec reproduction de la reliure).
Nicolas Ducimetière, Mignonne, allons voir... Fleurons de la bibliothèque poétique Jean Paul Barbier-Mueller, 2007, n° 61.
- Tchermerzine II, p. 884.
"Le Tibulle des François"
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue