CHATEAUBRIAND (François-René de)

Lot 71
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 1 950 EUR

CHATEAUBRIAND (François-René de)


Atala. René.
Paris: Le Normant, 1805. — In-12, 170 x 98: (2 ff.), 46, 331 pp., 6 planches. Maroquin rouge, roulettes dorées et à froid en encadrement et fleurons à froid aux angles sur les plats, dos lisse orné, grecque dorée intérieure, tranches dorées (Ducastin).
Première édition collective réunissant deux des épisodes de la vaste épopée indienne les
Natchez, extraits du Génie du christianisme.
Elle contient pour la première fois la version définitive d'Atala, comme l'affirme Chateaubriand dans sa préface: «Atala a été réimprimée onze fois: cinq fois séparément, et six fois dans le
Génie du Christianisme: si l'on confrontoit ces onze éditions, à peine en trouveroit-on deux tout-à-fait semblables.
La douzième que je publie aujourd'hui, a été revue avec le plus grand soin. J'ai consulté des amis prompts à me censurer: j'ai pesé chaque phrase, examiné chaque mot. Le style, dégagé des épithètes qui l'embarrassoient, marche peut-être avec plus de naturel et de simplicité.
J'ai mis plus d'ordre et de suite dans quelques idées: j'ai fait disparoître jusqu'aux moindres incorrections de langage. [...] J'ai passé quatre ans à revoir cet épisode, mais aussi il est tel qu'il doit rester. C'est la seule Atala que je reconnoîtrai à l'avenir» (p. 10-12).
L'ouvrage contient également la première édition séparée de René, récit publié d'abord en 1802 dans le Génie du Christianisme, et que l'on verra dorénavant toujours, dans les éditions postérieures, succéder à Atala. Chateaubriand justifie cette disposition par la parenté des deux textes: «René fait suite naturelle à cet épisode (Atala), dont il diffère néanmoins par le style et par le ton. Ce sont à la vérité les mêmes lieux et les mêmes personnages, mais ce sont d'autres moeurs et un autre ordre de sentimens et d'idées» (p. 23-24). L'auteur termine en affirmant que «René a été revu avec autant de soin qu'Atala, et qu'il a reçu le degré de perfection que je suis capable de lui donner» (p. 46).
L'édition est illustrée de six planches, quatre pour Atala et deux pour René, gravées par
Choffard et Saint-Aubin d'après Stéphane-Barthélémy Garnier.
Exemplaire dans une exquise reliure de l'époque, décorée et signée par Ducastin. Cité par Vicaire, qui l'a repéré dans la vente de Mme du Roure, il provient de la bibliothèque de Jules Janin.
Provenance: Mme du Roure. - Jules Janin, avec ex-libris.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue